L’histoire des toits : Les plus anciens matériaux de toiture

L’histoire des toits : Les plus anciens matériaux de toiture post thumbnail image

Nous avons fait beaucoup de progrès en ce qui concerne les matériaux que nous utilisons pour construire nos maisons. À l’aube de la civilisation, nos ancêtres ont dû faire preuve d’une grande créativité dans la construction de leurs maisons, notamment en ce qui concerne les structures qui les protégeaient contre les éléments comme le toit.

Bien que primitifs, vous serez peut-être surpris de constater à quel point nos ancêtres étaient sages dans le choix des matériaux de toiture pour leurs maisons. Inov Toit, votre couvreur local, parle des plus anciens matériaux de couverture et de leur influence sur ce que nous utilisons aujourd’hui.

Toit de chaume

Le terme “chaume” fait référence au processus de construction d’un toit à l’aide de végétation sèche. Il est largement considéré comme la plus ancienne méthode de construction des toits. Les matériaux, tels que la paille, les roseaux et les feuilles de palmier, sont facilement disponibles.

Les toits de chaume étaient un choix pratique dans les pays nordiques et équatoriaux car la végétation sèche agissait comme un isolant naturel. Les poches d’air dans le chaume de paille pouvaient également isoler la maison par temps chaud et froid. Il est également étonnamment résistant au vent lorsqu’il est appliqué correctement.

Ce toit a été progressivement remplacé par des toits en bois pendant l’ère industrielle. Bien que la végétation sèche soit en fait une isolation supérieure à celle du bois, ses performances dépendent du savoir-faire du chaumière. Aujourd’hui, le bois reste un choix populaire pour le remplacement des toits, et les progrès du travail du bois ont permis de créer des toits en bois qui surpassent les propriétés isolantes de leur prédécesseur.

Toits en pierre

La pierre est un autre matériau de couverture ancien, bien qu’elle soit encore utilisée aujourd’hui sous forme d’ardoise. Les toits d’origine en pierre étaient pavés comme les anciennes routes et étaient généralement placés sur une charpente en bois. Comme le toit de chaume, il était fréquent de le voir à la campagne, notamment en Angleterre.

Déjà à l’époque, la pierre était louée pour sa plus grande durabilité, sa résistance au vent et son immunité au feu. L’ardoise est l’incarnation moderne des anciens toits en pierre, affinés de manière experte par des techniques modernes pour améliorer sa durabilité globale et sa résistance aux intempéries.

Toits en argile

L’argile est un autre matériau ancien qui n’a pas beaucoup changé dans son apparence – un témoignage de sa durabilité à long terme. Les tuiles d’argile étaient fréquentes dans la Grèce antique, à Rome et à Constantinople, et ont fini par se retrouver en Angleterre et en Amérique. Les maisons avec ce type de toit sont généralement appelées “méditerranéennes”, un clin d’œil à l’emplacement des premiers utilisateurs de l’argile.

L’argile est l’un des matériaux les plus durables jamais utilisés pour les toits. En fait, certains sites de la Grèce antique ont conservé leurs toits en tuiles d’origine, qui ont été abîmés par les intempéries et les coups, mais qui sont toujours en place après des milliers d’années. Les tuiles en terre cuite modernes sont plus robustes et moins fragiles que leurs prédécesseurs, mais elles conservent l’aspect méditerranéen classique et comptent parmi les choix les plus esthétiques pour les maisons.

Inov Toit expert en gouttière et couverture vous aidera à choisir le meilleur toit pour votre maison. Nous proposons des services de réparation, de remplacement et d’entretien préventif des toits. Appelez-nous dès aujourd’hui au 04 65 84 88 85 pour en savoir plus sur nos services.

Si vous avez aimé cet article, cliquer ici pour d’autres!!!

Related Post